enfants d'honneur mariage

La question des enfants d’honneur pour un mariage, que faut-il en penser ?

Me voici de retour (enfin !) sur le blog ! Avec les fêtes, les microbes d’hiver et mes projets personnels, je ne trouvais plus une seule seconde pour prendre le temps d’écrire. Je ne suis pas capable d’écrire quelque chose à la va-vite, j’ai besoin que ce soit bien fait ! Quoiqu’il en soit, cette semaine je recommence mes publications ! Et aujourd’hui, je vous propose un article sur les enfants d’honneur pour votre grand jour.

 —

pas de mariage religieux donc pas d’enfants d’honneur ?

La question des enfants d’honneur s’est rapidement posée à nous mais a très vite été élucidée. Nous n’étions simplement pas pour les enfants d’honneur. La première raison, qui est sûrement la plus importante, c’est que nous ne faisions pas de mariage religieux ni laïque. Avec la mixité de notre couple et de nos croyances, nous n’avons pas voulu choisir entre église ou mosquée. Mais nous n’avions pas envie non plus de nous tourner vers une cérémonie laïque. Et vu les litres de larmes que j’ai versé le jour J, j’ai envie de dire heureusement car je n’aurai pas su aligner trois mots pour un discours ! Du coup, avoir des enfants d’honneur pour la mairie n’est pas vraiment utile. Evidemment, ça n’a été que notre choix, il est tout à fait possible d’en avoir même sans étape religieuse ou symbolique !

enfants d'honneur mariage

Quel âge pour un enfant d’honneur ?

L’autre point, c’était l’âge des enfants de notre entourage. De mon côté, il n’y a plus qu’un petit bout de 6 ans et un bébé. Les autres ont autour de 13 ans, et nous ne nous représentions pas d’enfants d’honneur un peu trop grand. Pour mon mari, idem, seule sa petite soeur aurait pu tenir le rôle, du haut de ses 4 ans. Alors, on a vite laissé tomber l’idée d’une quelconque mise en scène.  

 —

les enfants d’honneur, un budget ?

Lorsqu’on parle « enfants d’honneur » on ne pense pas forcément au côté financier. Mais la vérité s’y trouve en réalité : si vous faites le choix des enfants d’honneur, la logique veut que les futurs époux financent la totalité de leurs petites tenues assorties. Clairement, en choisissant de financer notre mariage quasiment seuls, notre budget un peu limité nous a rapidement fait comprendre que les enfants d’honneur seraient absolument optionnels pour la cérémonie. Du côté de la famille de Mister Flamingo, les coutumes n’en prévoyaient pas. Alors finalement, il n’y a eu que mon côté à convaincre !

 —

mettre en avant les enfants à la mairie ?

Nous avons donc trouvé un compromis, pour mettre en scène les plus petits de nos familles respectives, sans forcément les qualifier d’enfants d’honneur. De mon côté, étant fille unique, j’avais pensé à mon cousin le plus jeune, le petit dernier. Malheureusement, en proposant l’idée à ma tante, j’ai vite oublié cette idée. Pour elle, mon petit cousin ne voudrait pas, était capricieux et n’assumerait pas un quelconque rôle le grand jour. Je ne suis pas très proche de cette partie de ma famille, j’ai donc simplement accepté. Mon mari a immédiatement pensé à sa petite soeur de 4 ans. Elle dit que je suis sa soeur et pas sa belle soeur. Alors finalement, ce choix nous allait à tous les deux. C’était notre petite princesse qui porterait les alliances à la mairie : et elle a fait ça à merveille !

enfants d'honneur mariage

les demoiselles d’honneur de mon grand jour

Puisque nos témoins étaient des membres de notre famille (je vous en parlerai dans mon prochain article) j’ai eu envie d’avoir à mes côtés des demoiselles d’honneur. Je voulais que mes trois amies les plus proches (à ce moment là de ma vie) tiennent ce rôle. J’avais simplement envie qu’elles soient toutes habillées en rose pâle. Mais comme elles étaient toutes les trois différentes physiquement, je leur ai laissé le choix de la tenue. Erreur ! Finalement le jour J, les roses étaient tellement différents, et les tenues aussi, qu’on n’aurait été bien incapables de reconnaître mes demoiselles d’honneur !

 —

Finalement, enfants d’honneur, demoiselles d’honneur, tout ça ce ne sont que des statuts et des normes établies par les lois du mariage. Ce qui comptait, c’est que nous étions tous réunis et entourés de nos proches et amis. Ce point n’a pas été préoccupant pour nous, mais s’il vous inquiète, pensez à vous en premier et non à l’image que vous devez renvoyer. Choisissez ceux que vous voudrez voir à cette place et non ceux qui devraient y être d’après « la norme ». Encore une fois, avoir un mariage qui vous ressemble, c’est l’idée la plus importante !

 —

BETH.

Laisser un commentaire