bouquet de la mariée

Oui je vais me marier, mais le choix du bouquet ne m’inquiète pas !

Je vous retrouve en ce début de semaine pour vous parler d’un sujet qui peut sembler léger ou au contraire clé : le bouquet de la mariée ! Entre je-m’en-foutisme et véritable dilemme du grand jour, je vous propose de revenir sur mes interrogations et expériences pour vous épauler dans votre propre aventure ! Et en prime, toutes les photos de cet article sont évidemment celles de mon bouquet de mariée ! Vous pourrez apercevoir la couleur de la voiture, un bout de ma robe de mariée ainsi qu’un avant-goût de la décoration de ma salle !

 

BOUQUET : LE POINT DU MARIAGE QUI NE M’INTeRESSAIT PAS

Le bouquet, ça a sûrement été le point le plus compliqué à comprendre pour ma mère. Pendant qu’elle était absolument emballée par les significations de fleurs, moi j’étais un peu perdue et surtout complètement désintéressée. En fait, pour être honnête, le problème du bouquet n’était pas du tout une priorité. Du coup, on a rencontré quelques difficultés lors de notre rendez-vous chez le fleuriste…

Dans l’idée, je savais que je voulais allier simplicité et élégance. Alors si dans mon esprit, ça me semblait parlant et aisé à comprendre, la réalité était toute autre. J’ai donc dû voir beaucoup de choses qui étaient très loin de me correspondre pour comprendre où je souhaitais aller. C‘est à dire loin de tous ces modèles trop sophistiqués !

La tendance du moment c’était les bouquets où les tiges des fleurs restaient longues. L’option n’était pas du tout envisageable pour moi ! J’ai rapidement compris que la création de mon bouquet serait bien plus compliqué que prévu..

 

146488690532784900_resized 

OUPS, DESOLéE MAMAN, J’AI OUBLIé NOTRE RENDEZ-VOUS !

L’anecdote de cette organisation qui me fait toujours sourire concerne notre rendez-vous chez mon fleuriste, avec ma mère. Nous devions nous rejoindre sur place sur les coups de 10 heures. C’est simple : à cette heure-là, j’étais sous ma couette en train d’émerger tranquillement parce que j’avais tout simplement zappé notre rendez-vous !! Je vous l’ai dis, le bouquet n’était pas ma priorité du tout ! C’est sûr que niveau crédibilité, on pouvait repasser…

Une fois sur place, j’ai pu comprendre un peu ce que je voulais en bouchant fort mes oreilles pour ne pas me laisser influencer par les envies des autres. Et même du fleuriste qui s’imposait un peu trop en suggestion.

 

bouquet de la mariée et déco jour j

 

MON BOUQUET SIMPLE ET éPURé

Je voulais un bouquet blanc, complètement blanc. Pas de couleurs, pure, lumineux, et avec de la verdure.

Parce que c’est simplement le genre de bouquet que j’aime que mon Homme m’achète, parce que j’aime ce qu’il véhicule et que c’était moi tout simplement. 

Je n’ai réalisé que j’avais fait les bons choix qu’une fois le bouquet dans mes mains le jour J. Evidemment, je n’ai pu que me l’imaginer jusque là. Et honnêtement ? En revoyant les photos je sais que j’ai pris les meilleures décisions qui soient.

Petit bonus : j’ai fait faire un autre bouquet, plus coloré, plus fun et moins travaillé pour le traditionnel lancé que j’ai fait dans la salle le soir. Ainsi, j’ai pu conserver mon bouquet quelques jours de plus sans l’abîmer.

Et surtout sans le voir partir le jour J dans les mains de quelqu’un d’autre (quoi ? C’est le mien !)

BETH.

Laisser un commentaire