un mariage sans plan de table

On a opté pour un mariage sans plan de table !

Nouvel article cette semaine pour moi sur la thématique du plan de table pour le grand jour. Sans mentir, cette thématique fait partie de celles pour lesquelles on s’arrache les cheveux. Placer vos invités sans frustrer personne, en prenant la peine de penser aux éventuels conflits. Vous l’aurez compris, rarement une partie de plaisir ! Eh bien, nous, on s’est complètement déchargés de cette corvée puisqu’il n’y avait simplement pas de plan de table !

un mariage sans plan de table

Pas de placement de table pour mister flamingo

Dans un premier temps, j’ai évidemment pensé que le plan de table était l’obligation absolue pour éviter d’éventuelles disputes par exemple. Mais après discussion avec Mister Flamingo, lui n’en voulait pas. Chez lui on ne plaçait pas, ce n’est pas très poli apparemment. Je ne pense pas que ce soit purement culturel, je pense que c’est simplement traditionnel chez lui. Quoiqu’il en soit, il ne voulait pas placer les invités et moi, je me suis retrouvée un peu démunie !

Du coup, comme à notre habitude, nous avons choisi l’option du compromis.

*

le compromis des 6 tables réservées

Notre salle était en forme de rectangle au bout duquel se trouvait un magnifique trône (que nous avons littéralement à peine touché) et les tables se dressaient donc de chaque côté de l’allée (qui fut aussi la piste de danse). De ce fait, on peut dire que deux parties étaient bien distinctes. Du coup, nous nous sommes contentés de réserver 6 tables pour notre famille très proche, 3 de chaque côté de l’allée. Pour les différencier, les housses de chaises étaient grises à paillettes, comme pour notre table. Et puis nous n’avons rien géré d’autre. J’avoue avoir un peu stressée mais quand j’ai vu le résultat, je n’aurai pas pu être plus satisfaite.

 —

un mariage sans plan de table*

comment nos invités se sont-ils placés seuls ?

Les invités se sont placés en autonomie et tout le monde a trouvé sa place. La seule chose que je regrette un peu c’est que nos familles ne se soient pas mélangées au début. Mais je me console avec la soirée dansante où tout le monde ne formait plus qu’une belle et grande famille franco-algérienne/portugaise. Ils ne se connaissaient pas, nous voulions que chacun soit à l’aise, se sente à sa place. Alors finalement, nous les avons laissé prendre place où ils le souhaitaient. Vous dire qu’il n’y a pas eu un ou deux petits accrochages à ce sujet serait mentir. Mais ils furent très vite oubliés avec le déroulement de la soirée.

 —

le mélange avec l’aide de nos amis

Nos amis communs ont tenté de « mettre de la couleur » comme ils aiment le dire, du côté de ma famille en se mélangeant, et ça nous a tellement émus…! Nous avons donc su gérer sans plan de table, avec seulement 6 tables réservées et chacun a trouvé sa place et a pu profiter de sa soirée pleinement. Et honnêtement : ça n’a pas de prix.

*

Parfois ne pas se prendre la tête sur certains aspects, comme moi pour le plan de table, nous a permis de nous concentrer sur d’autres choses essentiels. Alors, forcément, il y a eu une part de stress de mon côté, mais le jour J j’avais clairement d’autres choses à penser !

Bref, un mariage sans plan de table on a testé et approuvé !

 —

BETH.

Laisser un commentaire