Ne pas organiser son mariage un an avant, est-ce un problème ?

Aujourd’hui, et pour débuter le bal de publication de mes articles sur notre blog, nous allons parler organisation. Comment organiser son mariage quand on ne s’y prend pas à l’avance ? Comme vous avez pu le lire dans notre premier article, mon mariage a eu lieu il y a quelques mois. J’ai la possibilité de vous offrir le regard d’une très jeune mariée de 22 ans avec du recul sur cet aspect.

 

Mai 2015 : bloquer la date en mairie

Mister Flamingo et moi nous sommes lancés dans la grande aventure du mariage, un an et demi avant le jour J. Je n’ai pas eu de demande en mariage romantique. La mixité de notre couple a rendu le sujet presque obligatoire à aborder, mais je vous en reparlerai plus en détail. Le mariage dans notre couple a été un élément de conversation entre nous deux. J’ai du mal à mettre des mots sur cette situation… Mais c’était presque devenu normal d’en parler.

Je ne me rappelle plus du jour où nous avons réellement bloqué notre décision (nous en parlions depuis un moment). Quoiqu’il en soit, du haut de nos 21 et 22 ans, on s’est rendus en mairie, sans trop savoir où aller (malgré des recherches d’informations sur la toile)

Nous avons fixé la date un an après, soit le 28 Mai 2016. Ce jour-là, nos familles n’étaient pas au courant, et c’est bien ça le nœud de mon histoire d’organisation. En fait, on a très rapidement trouvé notre salle et notre décoration, et puis, plus rien. Pendant environ 3 mois, le mariage nous semblait loin, pas de stress réel pour l’événement en lui même. C’était plutôt du stress à cause de l’annonce de l’événement à faire.


Comment annoncer l’événement avant d’organiser son mariage ?

Dans la culture de Mister Flamingo, le sujet ne posait pas de problème réel. En revanche, dans ma culture occidentale de fille unique, c’était une autre paire de manche. Pendant plusieurs mois, chaque fois que nous voyions nos familles, surtout la mienne, on savait. On avait ce nœud au ventre, et on passait notre temps à se demander si c’était le bon moment pour le dire. (Esther vous a parlé de son expérience, avec une famille qui réagit positivement dans son dernier article). L’annonce sera abordée dans un autre article avec d’autres conseils pour un cas de figure similaire au mien !

photo-1429051781835-9f2c0a9df6e4

7 mois plus tard…

Du coup, on l’a d’abord annoncé aux parents. Une fois l’ouragan passé, deux mois après, on a choisi le soir du Nouvel An pour répandre la nouvelle. Evidemment, l’idée était de la masquer au milieu des vœux de bonheur (on appréhendait tellement !)

Si vous calculez, tout le monde a été mis au courant en Décembre donc… pour une date réservée en Mai, soit 7 mois plus tard ! Et pendant ces mois, aucun travail sur le mariage n’a été réalisé ! Clairement, nous n’avions pas encore l’impression que tout soit bien réel (évidemment, personne n’était au courant!).


Et pour le reste ?

Pour être tout à fait honnête avec vous, j’ai attendu Février avant de réaliser mes faire parts. Evidemment, j’étais organisée, avec un book de toutes mes prises de décision et de toutes les choses à faire et à payer… (vous aurez quelques astuces plus tard). J’ai trouvé ma robe de mariée (la première) en Février. Les autres tenues (j’en ai porté 4 au total) se sont étalées sur le mois d’Avril (oui, un mois avant…). Les préparatifs d’organisation et de buffet, courant Mai, et la chorégraphie, une semaine avant. Quant au costume de mon mari, trois semaines avant le mariage ! Pour ses autres tenues, un mois avant seulement… (L’une d’entre elle trois jours avant quand même, je vous assure…).

Bref, autant vous dire que, s’y prendre un an à l’avance n’a pas du tout été notre cas. Non, nous ne sommes pas obligés de se soumettre à une quelconque pression pour organiser son mariage. Attention, je me suis permise de procéder ainsi car j’avais mon book sous les yeux. Je connaissais les dates de sortie d’argent, je savais où aller, et donc ce qu’il me restait à gérer. Notre mariage a été une véritable réussite, nous n’avons eu que des félicitations. Et surtout, le principal, il nous ressemblait et nous avons réellement passé le plus beau jour de notre vie.

Ce qu’il faut donc retenir ? Si vous êtes organisés, et que vous gérez seuls (sous entendus, VOUS prenez les décisions et personne ne vient mettre son grain de sel) il n’y a aucune règle qui force à organiser son mariage vraiment un an à l’avance.

Nous avons tout mis sur pied en trois mois à peine (hors date mairie et salle évidemment).

L’important, c’est que ce grand jour soit le vôtre sous toutes les coutures.

BETH.

2 réflexions sur “Ne pas organiser son mariage un an avant, est-ce un problème ?

Laisser un commentaire