Péripéties d’une future mariée n°5 : LE JOUR J (partie 2)

Coucou, c’est Mooooooi hihi
Je sais que t’attendais la fin de cet article !
J’ai été méchante de faire du teasing comme ça mouhahaha
On est parties pour la fin de mon jour J 😀


Il me semble que je t’avais laissée à la Porte de Paris, juste après qu’on se soit découverts… (D’ailleurs si tu veux te rafraîchir la mémoire, la première partie de mon jour J est par ici)
Donc si tu suis la on va à….. La Mairie 😀

 

La mairie

ça y’est le Geek et moi on s’est retrouvés, y’a eu de la larmichette, on est prêts à aller se marier les gars !

11H45. On arrive à la mairie, les copains sont là sur le parvis et A L’HEURE ! 😮 (alors qu’ils ne sont habituellement pas très ponctuels haha) et on est accueillis par des applaudissements ! Genre on est des stars quoi.
La c’est le moment des bisous et des câlins à tout les invités ! Je ne pouvais plus m’arrêter de sourire, j’en avais mal aux zygomatiques haha (genre pour de vrai)

Des bisous, trop heureuse de voir tout le monde ! Ils sont tous trop beaux et tout !
J’arrêtais pas de répéter cette phrase :

« Ils sont tous trop beaux, je suis trop contente, je les aime ! »

Bon, évidemment tu te doutes bien que tout ne pouvait pas se passer comme prévu haha.
Nous étions sensés nous marier à 12H00 tapantes, j’avais donc demandé à mes invités d’être là à 11H30 sur le parvis de la Mairie comme me l’avaient demandé la dame qui avait réceptionné le dossier de mariage. J’suis un bon petit soldat, je fais tout comme on me dit :p
Donc je me dirige vers l’accueil et…

« BONJOUUUUUR ! Il parrait que je me marie aujourd’hui, comment qu’on fait, où qu’on va ? »

« Bonjour Madame, je préviens que vous êtes arrivés, on va venir vous chercher. Par contre il va y avoir, 30 à 45 min de retard sur la planning… »

Aaaaaaah… Bon pas grave, Nadia ma photographe chérie d’amour en profite pour me dire qu’on va faire des photos en attendant pour passer le temps !

Bon évidemment, on a fait les cons, ça s’était inévitable haha !

12h30. On vient enfin nous chercher, c’est bon on peut y aller !
Je commence à avoir des milliers de papillons dans le ventre. PUTAIN CA Y’EST, c’est le jour J. RIGHT NOW.
On monte les escaliers, on marche dans les couloirs, ça me parait interminable.

On me dit qu’avant, il faut passer par une petite salle avec les témoins et les papiers d’identité pour tout vérifier. Et la devine quoi, ma marraine avait oublié sa carte d’identité dans la voiture… Vu sa réaction, j’ai du faire une tête de six pieds de longs haha. Mais pas grave, puisque la dame avait les photocopies et elle a bien vu que c’était bien la bonne personne !

Comme je n’avais strictement rien prévu pour l’entrée à la mairie, ni la sortie d’ailleurs, Nadia met les wedding sqaud en rang d’oignons et on rentre dans la salle…

On s’instale, tout le monde est là.
Je m’assois sur ma chaise de princesse et le geek s’installe à côté de moi. Je plante mes yeux dans la ceux de l’adjointe au Maire qui commence la cérémonie.
Et Franchement, c’était très beau ! On sentait qu’elle était émue de nous marier et nous a fait un très joli discours sur l’engagement, et le fait que malgré notre âge nous ayons choisi le mariage pour s’engager l’un envers l’autre.
Je te le dis, cette dame, je m’en rappellerai toute ma vie tellement elle a fait de notre cérémonie civile, un moment si particulier et émouvant.

Nous qui avions choisi de ne faire ni de cérémonie religieuse ni laïque, j’étais vraiment heureuse qu’elle nous ait fait un petit truc personnalisé.

(ma mère l’a recroisé plusieurs fois dans le cadre de son travail, et apparemment elle avait été très émue de nous voir nous marier si jeunes et de voir qu’on s’aimait vraiment fort. En plus elle à avoué à ma môman que sa fille s’appelait Esther aussi, elle a du faire un petit transfert affectif haha)

A ce moment là, j’avais perdu toute notion du temps. J’étais avec mon chéri et d’adjointe. Il n’y avait plus personne autour. J’écoutais ce que disais l’officiante et je regardais Edouard. C’était une sensation vraiment bizarre.
Un moment, je me retourne et je vois tout ce monde derrière nous. Et je me dis :

Ils sont la juste pour nous.

J’ai comme un sentiment de vertige et je me tourne vers mes témoins pour trouver dans leurs regard du reconfort et la je vois que ma sœur est en train de pleurer. J’te dis pas, à ce moment bien précis on m’a perdue. Plus d’Esther. Je me mets à pleurer aussi, là ce que raconte la dame, je n’en n’ai plus rien a faire, je serre fort la main de celui qui est en train de devenir mon mari, et je lui chuchote :

Je t’aime.



L’adjointe nous annonce, qu’elle va nous faire la lecture du code civile et que l’on va pouvoir s’échanger nos alliances et en suite signer les registres.
Je reviens à moi :

AH OUAIS ! c’est vrai, on est pas tout seuls et tout héhé…

Bon je te la fais courte, On nous récite les articles du code civil, on s’échange les alliances, un gros bisous d’amour et on signe les registres.
Une bonne chose de faite ! Et devine quoi ? ça y’est on est mariéééééééééééés GHIIIIIIIIIIIIIIIIIII 😀

Pour la petite anecdote, on avait offert à nos témoins de beaux stylos (Parker pour les gars et Swarovski pour les gonz’) pour qu’ils fassent leur boulot de témoin au taquet et nous on a signé les registres avec des vieux bic hahaha
D’ailleurs, les mecs ont refusé de se resservir de leur stylo après, c’est leur stylo de témoin alors ils signeront seulement les registres #monprecieux

Alors là, c’est le soulagement !
C’est enfin fait, et toutes ces personnes ont été témoins de notre amour, on a enfin prouvé à tout ceux qui en doutaient, qu’ils pouvaient toujours fermer leur grande gamelle et que quoi qu’il en soit notre amour est et sera toujours plus fort que tout !

Pour fêter ça, je fais mon premier twerk de mariée et je me moque des « brayousses » (les nanas qui pleurent en ch’ti)

J’annonce à tout le monde que maintentant c’est l’heure de l’APEROOOOOO et nous voila tous en route pour le vin d’honneur !
Au passage, on fait quelques photos rigolottes pour la forme et mon MARI et moi nous en allant bras dessus bras dessous en nous disant qu’on passerait bien prendre un McDo sur la route haha

Le vin d’honneur

Je t’avoue que la j’ai strictement aucune idée de l’heure qu’il est, puisque que je ne ressens plus aucun stress, je suis mariée, il peut arriver n’importe quoi, il n’y a rien qui m’enlèvera mon sourire !
Alors nous voila tous les deux dans la mini, partis pour 45min de route jusqu’à notre chatal 😀
On a un petit délire avec les potes, c’est qu’on est Monsieur et Madame les Barons du Esthouard’s Castle, du coup c’était obligé qu’on choisisse un château quoi haha

On arrive sur le lieu de réception, il faut installer le vin d’honneur. Bah oui, vu qu’on avait décidé de tout faire nous même, bah y’avait pas de serveurs pour installer le bordel. ALors me voila dans ma robe de mariée, a faire ma ptite soupe de champagne, à aller chercher les bouteilles de softs et les plateaux avec les wraps et navettes pour le manger un pitit peu. Heureusement, ma collègue/copine Elodie avec qui j’ai organisé un nombre incalculables de petits dej’ pour des collegiens, était arrivée en avance et m’a tout de suite donné un coup de main. En rigolant on s’est dit que c’était comme à l’époque où on travaillait au collège haha
Et c’est la que le #weddingsquad à géré la fougère !

Je commence à installer en attendant qu’ils arrivent, quand il sont la, ils me disent :

tu s’occupe de rien, je s’occupe de tout !

Okay bébé, je vais pas les contrarier hein haha, ils ont fait un boulot monstrueux juste pour nous et ça s’est genre hyper bien passé, tout était génial !

Du coup, il n’y a plus grand chose à raconter à part qu’on a passé l’aprem à faire des photos, manger, boire et faire les cons !
C’était génial. Genre vraiment.
Bon le seul petit point négatif, que j’ai pas du tout apprécié, c’est que certains invités aillent se servir dans les frigos. Genre j’étais en mode « euuuuuh, vous faites quoi là ?! ». Bon sur le coup j’étais véner et j’ai poussé ma gueulante, mais bon quand j’y réfléchis, on s’en ballec’ un peu hein !
Parce qu’il faut retenir, c’est que malgré tout la journée s’est super bien passée et que j’allais pas gâcher MA journée JUSTE pour ça !

Sur ces belles paroles, je te laisse avec les photos du vin d’honneur !

Si tu as envie de me raconter ton jour j, clique sur ma tête si dessous, franchement ça me ferait grave plaisir de raconter ton mariage sur le blog :

Bisouskeurs,

Esther.

 

1