quand ton prestataire te plante

Péripéties d’une future mariée n°1 : quand ton prestataire te plante

Dans mon dernier article, je vous parlais du monde magnifique de la « tout juste fiancée ». Ce doux moment où tout est beau, tout est rose. Tout est génial, tu viens de te fiancer, tu es sur ton petit nuage. Et puis vient le moment d’organiser ton grand jour… les problèmes commencent.

Tu as mis une option sur une salle qui te plaisait en attendant d’aller à la mairie, le prestataire t’avait assuré que ce serait bon, qu’il fallait juste rappeler le jour où tu aurais ta date en mairie pour finaliser le contrat. Bref tu es aux anges !

 

l’innocence de la jeune fiancée et le méchant prestataire

Alors tu te dis que finalement, c’est pas si difficile d’organiser un mariage. Et tu oublies ce fameux événement pendant tes deux mois de vacances. #jetravaillepourleducationnationale

Tu vas donc à la mairie, tu as ta date. Alors tu rappelles ton prestataire, et tu lui dis « C’est bon, on a la date, on peut réserver ! ». Et là, le mec d’un ton nonchalant te répond (j’te jure que c’est comme ça qu’il l’a dit) « AH ! C’est con, je viens juste de la louer HAHA C’est dommage » .

Alors là, c’est branle-bas de combat, t’es dans tous tes états. Il faut retourner aux recherches de salles. Puis tu pleures… tu t’énerves… Mais heureusement que ton Geek à Barbe est là pour te rassurer et te dire : « ça va ma chérie, tu n’es pas en retard, un an à l’avance on est dans les temps« .

 

a la recherche de la nouvelle salle idéale

Donc le bal des appels recommence. Un appel, deux appels, trois appels… Quinze appels : TOUS NÉGATIFS. C’est dingue, tu n’en reviens pas. UN AN à l’avance toutes les salles que tu convoites sont déjà toutes bookées jusqu’à presque plus de deux mois après la date prévue de ton mariage. Donc tu n’en dors plus, tu stresses, tu te dis que tu vas finir dans une pauvre salle des fêtes toute moche… Oui je suis légèrement excessive comme gonzesse.

Et dans un élan de désespoir, tu écris un post sur Facebook et là une pluie de commentaires : tout le monde se plie en quatre pour t’aider à trouver un endroit de rêve pour célébrer ton union.
Tu trouves des lieux qui te plaisent et qui sont dispo !! HALLELUJAH. Et tu prends des rendez-vous pour aller visiter et évidemment tu trouves ton bonheur. OUF ça va mieux !

Morale de l’histoire : Tant que tu n’as pas versé un acompte, TU N’ES SÛRE DE RIEN !!
Le prestataire n’est pas ton pote, il n’aura aucun scrupule à proposer ses services à quelqu’un d’autre si tu ne lui donnes pas d’argent et que tu ne signes pas de contrat.
Morale de l’histoire 2 : Fais confiance à ton entourage et fais marcher le bouche à oreille : on a tous des amis qui connaissent la cousine éloignée de son meilleur pote qui loue des salles.

C’est tout pour moi, on se retrouve Lundi avec de nouvelles péripéties !

 

ESTHER.

2 réflexions sur “Péripéties d’une future mariée n°1 : quand ton prestataire te plante

Laisser un commentaire