Péripéties d’une future mariée n°6 : Quand j’ai arrêté de me soucier de l’opinion des autres.

2h38 du matin.

C’est l’heure qu’il est au moment où j’ai décidé d’écrire cet article.
Mon mari me dirait : « Mais ma chérie, tu devrais dormir là… » et je lui dirait « Oui, je sais. Mais je n’y arrive pas. »
Bah oui, parce que je pense beaucoup (c’est une chose que beaucoup de gens qui me sont proches savent : je réfléchis et me « prends la tête » sur énormément de trucs). Et à ce moment précis, je suis en train de penser au fait que depuis que je me suis lancée dans cette grande aventure qu’est le mariage, j’ai lâché prise : J’ai décidé de m’en foutre de l’opinion des autres.

quand ton prestataire te plante

Péripéties d’une future mariée n°1 : quand ton prestataire te plante

Dans mon dernier article, je vous parlais du monde magnifique de la « tout juste fiancée ». Ce doux moment où tout est beau, tout est rose. Tout est génial, tu viens de te fiancer, tu es sur ton petit nuage. Et puis vient le moment d’organiser ton grand jour… les problèmes commencent.

Tu as mis une option sur une salle qui te plaisait en attendant d’aller à la mairie, le prestataire t’avait assuré que ce serait bon, qu’il fallait juste rappeler le jour où tu aurais ta date en mairie pour finaliser le contrat. Bref tu es aux anges !