Péripéties d’une future mariée n°2 : Quand la robe de tes rêves coûte deux mois de salaire

Dans mes dernières péripéties, je te racontais que la magie des fiançailles s’estompait assez rapidement. En effet, une fois que tu t’es rendue compte qu’un mariage, ÇA S’OR-GA-NISE, tu retrouves vite la réalité ! Et évidemment, la première chose à laquelle tu vas penser, c’est ta robe.