TRAVEL DIARY 1 : Arménie (partie 1)

Je reviens aujourd’hui avec un article tout particulier, qui sort un peu de l’univers du mariage : un travel diary.

 Un sujet cher à mon cœur.

Pour moi, cet article est très important, car il va parler du pays d’où ma famille est originaire : l’Arménie.
J’avais envie de te faire découvrir la beauté des lieux que j’ai découverts l’été dernier lors de ce voyage sur les terres de mes racines.

Tu es prête ? C’est parti !

 

Un voyage Spirituel.

Si tu ne le savais pas, l’Arménie est le premier état à reconnaître et adopter le christianisme comme religion officielle sous le règne du Roi Tiridate IV, en se faisant baptiser par Saint Grégoire l’Illuminateur.
Les Arméniens sont donc pour la plupart chrétiens, cependant leur religion est un peu différente de celle que nous connaissons en Europe Occidentale : ils appartiennent à l’Eglise autocéphale apostolique orthodoxe.
Un bien drôle de nom tu me diras, et moi aussi au début je me suis dit la même chose ! Mais si tu cherches un peu sur Google, tout s’éclaire !
Je m’arrête là pour le côté historique (je te laisse faire tes petites recherches si le sujet t’intéresse) et je passe au vif du sujet : le côté très spirituel de mon voyage.

 

Eglise Ste Hripsimé – construite en 618

Comme tu as pu le comprendre, l’Arménie est un pays très religieux et très traditionnel. Les arméniens sont très attachés à leur religion unique, qu’ils sont les seuls au monde à pratiquer !
De ce fait, lors de mon voyage j’ai visité ÉNORMÉMENT d’églises et de lieux sacrés. Etant très sensible à la beauté et à la symbolique que peu avoir un lieu de culte, j’ai littéralement pris la claque de ma vie devant autant de simplicité.


 

 

Etchmiadzin – « le vatican arménien »

Le lac Sevan : la mer arménienne.

Lorsque tu vas en Arménie, un détour par Sevan est quasi-obligatoire !
Sevan se trouve dans la région de Gegharkunik, principalement occupée par le lac homonyme. La ville est construite à deux cents mètres de la rive, à près de 2 000 mètres d’altitude.

Sur les hauteurs de Sevan, se trouve un ancien monastère Sevanavank qui est partiellement  en ruine. C’est une des plus anciennes battisse d’Arménie.
Sur ce lieu, on peut trouver de nombreux Khatchkars  : ces pierres ont une fonction votive : elles sont alors une prière pour le salut de l’âme du donateur, voire de ses parents.
Ce sont des stèles sacrées et très précieuses pour les arméniens.

Zvarnots et ses ruines.

Signifiant « la force vigilante », la cathédrale du lieu a été construite de 642 à 662 , sur l’initiative de Nersès III dit « Le batisseur, le catholicos de l’époque, en plan de tétraconque à galerie circulaire. Il y avait à l’origine un grand palais ; le bâtiment a cependant été détruit à cause d’un tremblement de terre au Xème siècle. La cathédrale possède un plan original car elle est de forme circulaire.

Voilà pour la première partie de ce travel diary !
On se retrouve la semaine prochaine pour la suite 😉

Esther.

Laisser un commentaire