Le jour où nous avons fait le choix d’avoir un mariage qui nous ressemble

Dans ce nouvel article, je vous propose de vous parler de mon vécu. Et aussi de ma manière de faire des erreurs avant de m’en rendre compte à temps dans mon organisation du jour J. Ainsi, j’espère vous éviter de gros regrets ! Ensemble, nous allons voir pourquoi il est important d’avoir un mariage qui NOUS ressemble !

Quand la famille ne saute pas de joie

A 20 ans, ce n’est pas toujours évident de réussir à imposer ses choix ou ses convictions. C’est identique face à des étrangers au quotidien… Pas très difficile d’imaginer un peu notre position, du haut de nos 21 et 22 ans, après avoir annoncé la nouvelle.

Si les réactions furent opposées, mitigées, diverses et variées celles de nos parents ne tardèrent pas à devenir similaires. Ils commençaient déjà à évoquer leurs souhaits. Et pour vous dire, en toute honnêteté, leur imagination débordante et bienveillante n’était pas du tout représentative de notre jour J. Mais, notre mixité (que nous aborderons un peu plus tard sur le blog) nous a poussé à faire des compromis très rapidement. Du coup, nous étions lancés dans une spirale incontrôlable. Chacun y allait de son petit conseil, de son avis, de sa petite idée.

La pilule a été difficile à avaler pour certains proches (ça aussi, nous y reviendrons). Le Flamingo et moi (nota bene : le Flamingo c’est mon mari) nous étions du coup dans une optique de compromis pour éviter toutes prises de becs (quel jeu de mot !)

 

notre mariage à l’image des envies des autres

Les mois défilèrent, tout se mettait en place, pourtant, nous n’étions plus très satisfaits de la tournure des choses. On rêvait d’un mariage qui nous ressemble et finalement, tout partait à l’opposé de notre vision des choses. Nous n’avions, certes, qu’une vingtaine d’années sur nos têtes respectives, mais ce jour n’a lieu qu’une fois (en toute logique) dans une vie. Il ne doit pas être source de regrets, ni même d’une quelconque insatisfaction ou frustration.

Heureusement pour nous, nous avions pris la rapide décision (bon, comme je vous l’ai dit dans mon dernier article, nous n’avons eu que quelques mois pour tout organiser…) de tout financer nous même. L’auto-financement de notre mariage (hormis certains détails comme ma robe de mariée offerte par mes parents ou la pièce montée) nous a permis de virer de bord quelques mois à peine avant l’événement.

Un matin, nous nous sommes levés avec la même idée en tête : nous devions tout reprendre à zéro.

un mariage qui nous ressemble 

et puis nous avons décidé d’oublier l’avis des autres pour un mariage qui nous ressemble

Alors, nous nous sommes pris quelques jours pour tout reprendre et pour effacer de nos mémoires toutes les idées extérieures, toutes les lubies ou envies des autres. Nous avons fait le choix d’oublier que ceci pourrait vexer untel et que cela pourrait froisser l’autre. Nous voulions un grand jour, un mariage qui nous ressemble parfaitement !

Pas forcément simple, mais ce fut le départ de notre émancipation réelle et de notre vie à deux au sens propre : les décisions nous revenaient entièrement.

Aujourd’hui, à M+4 je me rends compte avec le recul que ce fut la meilleure chose à faire. Le jour J personne n’a été froissé ou ne s’est pas senti à sa place. Et, quand bien même ça aurait été le cas, je peux vous assurer que sur le moment, nous ne l’aurions même pas vu. Et, en plus, après une journée qui nous ressemblait autant, les avis des autres nous passaient très largement au dessus !

Nous n’avons, au final, eu que des échos positifs, avec beaucoup de félicitations et de proches qui n’avaient « jamais vu un aussi beau mariage ». Et je pense que la clé de notre succès fut très simple en réalité : tout était à notre image, c’était nous, et on se sentait tellement bien qu’on respirait l’amour.

Même si vous avez peur des retours des autres, dites-vous qu’il y aura toujours quelqu’un pour trouver à redire. Alors pensez au fait que vous vous souviendrez toute votre vie de ce grand jour (et des regrets qui vont avec…)

 

BETH.

7 réflexions sur “Le jour où nous avons fait le choix d’avoir un mariage qui nous ressemble

Laisser un commentaire